Pourquoi la réécriture est-elle nécessaire ?

Cette étape essentielle est cruciale, car elle permet d’ajouter ce qui semble manquer à votre roman et de retirer ce qui semble être de trop. La phase de réécriture implique plusieurs étapes. Je sais que vous aurez parfois l’impression de recommencer plusieurs fois le même travail, mais ce n’est pas le cas.

Je m’explique.

À mesure que votre roman progresse, vos idées se précisent et les textes s’ajustent en conséquence. C’est tout à fait normal. Il arrive aussi que les personnalités de vos personnages se modifient et que de nouveaux personnages s’ajoutent.

Un roman peut être comparé à un jardin en fleur. Durant la période estivale, certaines fleurs sont prêtes tôt en saison, tandis que d’autres resplendissent seulement tard à l’automne.

Comment protéger ses droits d’auteur ?

Il est légitime de vouloir protéger ses écrits. En tant que romancier, vous avez investi des mois ou des années à rédiger un manuscrit. C’est votre bébé, votre petit dernier. Il est naturel que la hantise de vous faire voler vos textes vous passe par la tête.

Voici la solution.

Avant de partager votre roman avec qui que ce soit, vous allez imprimer sur papier ou graver sur CD (ou clé USB) votre précieux manuscrit en deux copies.

Préparez ensuite deux enveloppes ou deux petits colis suffisamment grands pour contenir votre œuvre et sa copie. Qui sera le destinataire ? Vous. Qui sera l’envoyeur ? Vous, bien sûr !
Postez-vous les deux colis (ou enveloppes) individuellement. Le sceau postal vous fournira la preuve qu’à une date donnée, vous étiez l’auteur de l’œuvre.

Lorsque vous recevrez vos colis (enveloppes), ne les ouvrez pas ! En cas de litige, votre colis sera ouvert devant un avocat ou un notaire.